23/02/2017

La voile et la petite balle peuvent-elles cohabiter?

parapentes 036.JPG

Au nord-est du village, sur une jolie butte herbeuse, deux fois par semaine, de gracieuses corolles bigarrées s'élancent dans le ciel villeneuvois. C'est que le samedi et le dimanche matin, le club Aligers propose un entraînement collectif de parapente à ses adhérents. C'est en fait un apprentissage de conduite des ailes au sol, ou plus simplement l'apprentissage du décollage appelé aussi "gonflage". Plus tard, ils feront de grands vols encadrés par des moniteurs diplômés d'état ou des vols de découverte en parapente biplace. Les sites ne manquent pas dans les PO: Les Aspres, le Ribéral, le Pays Cathare, Sud Canigou, les Albères, la Côte vermeille. Les Alpes aussi permettent de grands vols de performance. Le club compte 75 adhérents de tous âges à partir de 14 ans venus de tout le Roussillon. Il organise des actions auprès des jeunes et des handicapés et se ferait une joie d'accueillir les jeunes du PIJ pour leur faire découvrir les plaisirs de la voile. Son Président Jean Gaillarde espère fortement que ce site de collines villeneuvoises ne sera pas noyé dans le béton du futur golf et veut garder l'espoir qu'un stade multisports pourra émerger du fairway.

Capture ALIGERS.JPG

09:00 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

20/02/2017

Un nouveau chemin d'entrée à la chapelle saint Julien

IMG_6503.JPG

Courant janvier, la Chapelle Saint Julien, édifice datant du Xème siècle et classé monument historique depuis 1912, a été équipée par la municipalité de nouveaux aménagements.

Début janvier, l’éclairage multi-couleurs a été élargi au « mur Pignon » côté Rue du Languedoc. Les trois façades visibles sont maintenant éclairées dès la tombée du jour.

Fin Janvier, le parvis de la Chapelle a été réhabilité. Il était à l’origine en terre battue mais son altération trop importante due au ravinement suite aux différentes intempéries a imposé une réfection. Le parvis est aujourd’hui réalisé à l’aide d’un béton désactivé de couleur ocre et les auditrices des concerts n'y enfonceront plus leurs talons aiguilles.

IMG_6504.JPG

        

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/02/2017

Rénovation électrique

VILLENEUVE DE LA RAHO : d’excellents conseils en rénovation électrique pour les administrés

 

 

IMG_5577.JPG

Mardi 7 février dernier, un conseiller en rénovation de systèmes électriques des usagers, Dominique Biscaye, était présent dans les locaux de la mairie afin de conseiller au mieux les villeneuvois.

Au cours de cette journée dédiée au conseil, 17 administrés se sont présentés à la mairie pour obtenir des renseignements concernant leur installation électrique. Sur ces 17 personnes, 13 désiraient rénover ou réhabiliter leur système, notamment en matière d’isolation de l’habitat, élément primordial de l’économie d’énergie. Parmi ces derniers, 5 d’entre eux vont bénéficier d’une isolation à 1€ grâce au Pacte Energie Solidarité (PES) dont les conditions d’éligibilité sont identiques à celles exigées pour l’obtention des aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).

Cette expérience est une réussite pour les administrés de Villeneuve de la Raho. Journée à reproduire sans hésitation !

04/02/2017

Un repas solidaire au profit de l’handi karaté.

DSC03053.JPG

Pour la deuxième année consécutive, M. et Mme IIJIMA, restaurateurs à Collioure, ont organisé un repas solidaire au profit de la section handi-karaté du Karaté club Villeneuvois.

Cette section qui est la seule existante sur le département, reçoit  des personnes handicapées mentales pour une initiation à la pratique du karaté. L’action menée l’année dernière avait permis de maintenir cette activité sur deux cours, enfants et ados-jeunes adultes et  d’acheter du matériel complémentaire pour la progression de ces nouveaux adhérents dans leurs apprentissages. Cette année encore, la salle de restaurant “ Le 5ème péché”  était pleine, amis, voisins, personnel, ayant une nouvelle fois répondu à l’appel. Le chef Masashi et ses  seconds, Cedric et Théo avaient élaboré un menu digne des meilleures tables, et l’ensemble des convives ont apprécié le repas qui s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse.                                                                                                    Le président du club, Marc TERASCONI, a rappelé à l’assistance l’importance d’une telle action pour le fonctionnement du club  et la pérennisation de cette activité.  Pour remercier les participants, les membres de la section handi karaté accompagnés de leurs familles, sont venus montrer leurs acquis. La rue  de la Fraternité, qui portait bien son nom en cette occasion, s’est transformée momentanément en dojo. L’assemblée des convives ainsi que quelques promeneurs surpris, ont pu assister à une démonstration de  kions et de katas par les intéressés, accompagnés par quelques enfants du club.         

Tous nos remerciements à Amandine et Masashi IIJIMA pour leur investissement, au restaurant « Le 5éme péché »,  les fournisseurs, Taittinger, Vins d’auteurs, Tramontane wines, Côte catalane, Bibal, aux bénévoles qui ont assuré le service,  et toutes les personnes qui ont permis que cette journée soit une réussite.

DSC03068.JPG

09:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |

31/01/2017

Royauté frangipane chez les Anciens combattants

galette ACPG 003.JPG

Samedi 28 janvier  les Anciens Combattants et le Souvenir Français ont tiré les rois à la salle jules Olieu. De nombreux s'étaient joints à eux pour déguster les excellentes galettes et le petit cidre de circonstance. Frangipane ou fruits confits, il y en eut pour tous les goûts et les chanceux furent couronnés sous les vivats de l'assemblée en attendant de se réunir pour la prochaine Assemblée Générale le samedi 18 février prochain.

galette ACPG 004.JPG

 

30/01/2017

La vengeance du goéland à la salle des fêtes

théâtre villeneuve de la Raho 025.JPG

Vendredi 27 janvier l'atelier théâtre de la Raho a présenté en soirée  à la salle des fêtes sa dernière création: "La vengeance du goéland" d'après "ma main droite" de Gilles Moraton, mise en scène par Karim Arrim. Durant un peu plus d'une heure, 11 acteurs ont joué dialogues et monologues à la fois autonomes et solidaires, traversés par la figure récurrente et mystérieuse de "ma cousine Danielle" dont on ne connaîtra jamais l'identité. Dans cette pièce cocasse, Gilles Moraton propose un inventaire à la Prévert: un saumon, un goéland, la tristesse de la Pologne, des boulons à resserrer, un psychanalyste dans une médiathèque. Une plongée entre burlesque et surréalisme, entre émotion et drôlerie. Cette pièce à sketches semble avoir plu au public qui n'a pas ménagé ses applaudissements, tant aux acteurs qu'à leur metteur en scène.

théâtre villeneuve de la Raho 070.JPG

09:00 Publié dans Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |

28/01/2017

Portrait d'un pâtissier villeneuvois

Michel Vela 001.JPG

C'est l'histoire de Michel, un petit catalan qui aimait trop la crème à la vanille et qui s'en fabriquait en cachette chez lui quand sa maman n'était pas là. Mais un jour, une odeur de vanille qui flottait encore dans la maison le trahit et sa maman intriguée lui fit subir un interrogatoire serré. Après avoir avoué son forfait, il lui fit goûter sa préparation qu'elle ne trouva pas mauvaise et lui conseilla de continuer. C'est ainsi que naquit sa vocation de pâtissier. Tout seul devant sa casserole, les jeudis de vacances, le petit Michel mélangeait des parfums divers à ses préparations que sa maman appréciait de plus en plus. Elle l'encouragea à persévérer et c'est ainsi qu'il partit étudier à la Chambre des métiers de Perpignan. A 17 ans, muni de son CAP, il entra à la pâtisserie Camille rue Antoine Queya, car à cette époque on trouvait rapidement du travail. Il y fit pendant plusieurs mois un apprentissage poussé: la plonge, le ménage, le rangement. Puis enfin les bases proprement dites de la pâtisserie: pâtes à choux, feuilletée, sablée, brisée, génoise, viennoiseries, ainsi que toutes les crèmes, pâtissière, anglaise, au beurre et autres. Comme il avait aussi la tête en l'air, le tout fut ponctué de quelques séries de coups de pied au derrière dont il n'a pas gardé de trop mauvais souvenirs. Et ainsi cuirassé d'un nouveau savoir il fut embauché à Auchan où il apprit l'exactitude et le sérieux. Après deux années il entra chez Tarbouriech au Moulin à vent où il fit la rencontre de sa vie. Il travailla avec le chef pâtissier Robert Barajas qui compléta sa formation en l'initiant à la nougatine et au filage du sucre qui permet de réaliser de belles fleurs colorées. En même temps, devenu ami avec son chef, ils organisèrent de mémorables parties de pêche en mer au cours desquelles ils envisageaient de nouvelles recettes de gâteaux qui firent la réputation de Tarbouriech. Parallèlement, notre pâtissier était devenu un féru de la sardane et chaque dimanche il faisait des rondes avec le Group Catalunya de Perpignan avec lequel il remporta une jolie coupe qui trône encore sur son buffet. Enfin il termina sa carrière aux " Délices de Navarro" du Haut Vernet où il pâtissa durant 20 ans. Aujourd'hui, l'heure de la retraite a sonné et Michel ne pâtisse plus que pour sa famille ce qui fait que de temps en temps l'odeur de la vanille flotte encore dans son quartier.

Michel Vela 002.JPG

10:05 Publié dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |