08/02/2012

Les lacs de la Raho ont 35 ans

 IMG_0064.jpg

Mis en eau  en 1977, les lacs de la Raho fêtent cette année leurs trente cinq ans. Les lacs de la Raho constituent un espace de vie ludique et sportif  aux portes de Perpignan. Il y a donc trente-cinq ans déjà que le grand lac a été mis en eau. Les terres asséchées de l’ancien étang dit « Étang de Barrià » dont on trouve trace dès le IXème siècle  se retrouvent donc immergées pour le plus grand plaisir des villageois et des populations environnantes qui viennent toute l'année profiter de ce site exceptionnel qui propose à l’envi promenades, jogging, pêche et activités de nautisme (optimist pour les scolaires, aviron, kayak et planche à voile pour tous).

Bronzing.jpg

Le petit lac.

D’une superficie de 16 hectares, bordé par 800 mètres de plage, le petit lac se prête à la pêche d’octobre à mai. Il est le lieu favori de l'AAPPMA qui y organise de nombreux concours dont le très réputé challenge Jules Olieu. Profond d'environ 7 mètres, il est réservé à la baignade durant la belle saison; baignade surveillée par une équipe de maîtres nageurs sauveteurs compétents. Sur ses abords aménagés, animations et guinguettes fleurissent l'été, offrant des soirées teintées d’exotisme, de détente et de musique : le Galapagos, le Régal’Eau, le Chalet du Lac, la Pizza des Pins et le Moorea, sont des havres de restauration et de loisir qui ne désemplissent pas les soirs de fin juin à début septembre.

Pêche.jpg

Le grand lac.

Ouvert à la pêche toute l’année, le grand lac d’une superficie de plus de 200 hectares, enregistre une profondeur maximale de douze mètres. Il stocke 18 millions de mètres cubes d’eau. Relié au barrage de Vinça par le canal de Perpignan (dit« le Ruisseau de la Ville »ou « Els Canals »), il constitue un réservoir hydraulique inestimable, autant pour l’arrosage des cultures, localisées en contrebas de sa retenue, que pour les Canadairs qui y écopent, à la triste occasion de chaque incendie de forêt ou de garrigue, et en particulier lorsque la tramontane  trop violente interdit aux services d’incendie et de secours l’écopage en mer. La carpe est indiscutablement  le fleuron piscicole de l’endroit. Les pêcheurs du cru ou en provenance de Belgique, de Hollande, d’Angleterre ou  d’Allemagne - la taquinent avec ferveur et assiduité.

Carpe commune, cuir ou miroir, certains spécimens, accusant près de 25 kg, sont régulièrement pris, puis relâchés, en raison de la bienheureuse pratique du no-kill qui consiste à remettre à l’eau les poissons pêchés après les avoir pesés et photographiés. Outre la carpe, le peuplement du grand plan d’eau se compose d'espèces aussi diverses  que  sandres, perches, black-bass, brochets, anguilles, tanches, gardons, rotengles, chevesnes... L’anse nautique longée par le chemin de "les Serres" est devenue un lieu privilégié ludique : l’association des sports nautiques du lac y a élu domicile et propose aviron, canoë,  kayak et planche à voile. On a même pu assister par le passé à des mini régates de bateaux de modèle réduit;  Depuis quelques années  s’y  déroule même une épreuve de championnat de nage avec palmes.

Réserve ornithologique.jpg

La réserve écologique

Elle s’étend sur 15 hectares et constitue un site de peuplement exceptionnel du point de vue ornithologique. Sur l’île , qu’elle dessine et cerne d’eau dormante, échassiers, canards, oiseaux de la plaine et de la mer y nidifient. Ils y ont recréé une zone sereine, classée que l’on veille à respecter et à préserver et dont l’association Charles Flahaut, particulièrement attentive, a dressé un inventaire exhaustif. Grâce au concours du Groupe Ornithologique du Roussillon (G.O.R.), un observatoire a été mis en place, offrant aux  scolaires la découverte de l’avifaune. Spécificité de la réserve : l’anodonte, moule d’eau pouvant atteindre des tailles surprenantes. Point noir, éradiqué en partie : la présence de tortues d’eau – des Clémydes lépreuses  -Cols verts.jpgqui, en raison de leur voracité, représentent un péril réel pour la biocénose et menacent gravement de déséquilibrer l’écosystème existant. Et du haut du vieux cimetière, un touchant panorama se déroule sous les yeux du promeneur charmé par les mimosas du printemps et les pins odorants qui offrent leur ombre bienveillante aux plus grosses chaleurs de l'été.

 

guinguette.jpg

16:21 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (1) |

06/01/2012

Saint Julien 2012

cobla Millenaria (7).jpg

A peine aurons-nous dit au revoir au Père Noël et rangé les santons de la crêche dans leur papier de soie, aspiré les bouts de serpentins et les confettis dissimulés aux quatre coins de la maison, souhaité une bonne et heureuse année à nos familles, nos amis et nos voisins…qu’il faudra recommencer pour la fête locale et  votive le 7 janvier. En effet la Saint Julien, fête populaire qui se transmet de génération en génération s'annonce au calendrier des réjouissances villeneuvoises. Pour le calendrier républicain, il faudra attendre comme chaque année, le 2 août. Cette année, la municipalité et le comité d’animation proposent un bal gratuit le vendredi 6 à 20h30 à la salle polyvalente avec l'orchestre Hold Up; restauration(10€) et buvette sur place. Réservation:04 68 55 91 05. Le dimanche 8 à 9h45, messe à l'église du village avec la Cobla Mil lenaria, puis à 11h: Sardanes avec la cobla et les Sardanistes de la Raho place Jean Payra et enfin à 18h, vœux de madame la Députée Maire à la salle polyvalente, clôturés par un vin d'honneur et le partage de la galette des rois.

 

cobla Millenaria (6).jpg

19:53 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |

23/11/2011

Muscat de Noël et fusion des caves coopératives

muscat 1.jpg

Vendredi 17 novembre, à l'occasion de la fête du Muscat de Noël à la Salle André Sanac, en présence de Jacqueline Irlès, la Confrérie des "Terroirs Romans" a procédé à la fusion des 5 caves locales. Face  à la crise que traverse la viticulture qui touche de plein fouet le Roussillon dont la superficie de vignes exploitée s'est réduite comme peau de chagrin, les vignerons d'Elne, de Cabestany, de Villeneuve de la Raho, d'Alénya et de Saint Nazaire se sont regroupés afin d'être à même de mieux affronter le futur. La Confrérie des "Terroirs Romans" a décidé de reconquérir les marchés par une meilleure qualité, traçabilité et baisse des coûts d'exploitation.

Muscat2.jpgAu cours de la soirée et devant un public estimé à 700 personnes, la Confrérie a honoré Auguste Oms et intronisé dans ses rangs Albert Bueno qui a revêtu le tablier lie de vin, le béret rouge et la médaille et qui a remercié l'assistance par une chanson catalane de sa composition. Dans un bref discours, Jacqueline Irlès a rappelé les objectifs de l'Agglo dans la perspective de la protection des vins du Roussillon: programme de préservation des "vignes patrimoines", soutien de la démarche de valorisation et  promotion des produits par la création d'un label "vignobles et découvertes", soutien financier de l'investissement et de l'outil de production sous forme d'un plan trisannuel à hauteur de 3 millions d'euros et enfin, valorisation de l'oenotourisme. La dégustation du Muscat nouveau a réjoui l'assemblée et le bal populaire a fait tourner les plus courageux jusqu'à 1 heure du matin. 

 

Muscat3.jpg

20:47 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |

28/10/2011

Inauguration du photovoltaïque de la chapelle saint Julien

Eclairage St;Julien (23).jpg

Jeudi 13 octobre, après avoir inauguré les 7 hectares de tuiles photovoltaïques de la centrale solaire de Saint Charles, la ministre de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du logement Nathalie Kosciusko- Morizet est venu à Villeneuve assister au dévoilement des illuminations de la Chapelle et du Parc Saint Julien par Jacqueline Irlès, députée-maire du village.

Pensé en 2010, ce projet innovant voit donc son achèvement technologique et artistique. L'énergie compensée: un concept nouveau. L'énergie produite le jour par les panneaux photovoltaïques situés à proximité, est injectée sur le réseau de distribution publique d'électricité qui alimente les installations d'éclairage de nuit. Cette action de haute technologie permet de traiter l'ensemble de l'opération pour une puissance de 400watts. De plus les effets de lumière rendus possibles par la technologie des LED apporteront une nouvelle dimension artistique à l'édifice.   Saint Julien éclairé.jpgGrâce à ERDF, au SYDEEL 66 et à ENR66 qui ont contribué financièrement ainsi que ZENITH SCAN et ZENITH ETUDES pour la modélisation et la simulation, à la société CONCEPT ECLAIRAGE  et les entreprises CANSOL et TECSOL, ce projet innovant a pu voir le jour. Et il se verra de nuit!

Eclairage St;Julien (44).jpg

18:58 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (1) |

06/10/2011

Nouvelle association pour la promotion de la culture catalane

culture catalane.JPG

La nouvelle association pour la promotion de la culture catalane (l’Enllaç) a été présente au Forum des Associations. Les intéressés pourront débuter la conversation en catalan avec Patricia dès le mercredi 5 octobre à partir de 18h-19h30 en Salle Rouzeau (sous la mairie).

Le catalan sera à la portée de tous les mercredis à 18h. En plus de l’apprentissage de la langue il y aura des livres en catalan à emprunter, vous pourrez obtenir des informations qui concernent la Catalogne Sud dans tous les domaines (touristique, pratique). Il est prévu aussi de faire des ateliers avec des sujets de tradition catalane pour les enfants (el Tió de Nadal, Sant Jordi) et aussi une fois par mois un sujet culturel de la Catalogne sera le leitmotiv, pour le mois d’octobre l’Enllaç tournera autour de La Fotografia.

Benvinguts à l’Enllaç (bienvenues à l’Enllaç – Le lien en catalan)  Tarif : 60 euro annuels. Contact : difusioncat@gmail.comOu sur le site de Villeneuve de la Raho, rubrique associations

12:52 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/07/2011

La Marianne d'Injalbert

marianne portrait.jpg

D’un même pas martial, tous les 14 juillet, la France fête sa République. C’est l’occasion pour elle de se rappeler que si elle peut encore chanter la Marseillaise, au moins à l’unisson si ce n’est d’un même cœur, c’est grâce à tous ceux qui l’ont défendue, sauvée, aimée.Marianne  1.jpg

A Villeneuve de la Raho, on défile comme partout ailleurs, mais c’est Marianne qui ouvre le ban et draine à sa suite tout ce que le village compte d’élus ou d’amoureux de la tradition. Et l’on peut voir de la mairie au monument aux morts un buste opulent et colorié défiler sur de robustes épaules au son de la fanfare.Marianne 2.jpg

Cette Marianne fut sculptée en 1889 par un biterrois du nom d’Enjalbert Nicolas à qui la municipalité d’alors avait passé commande car elle voulait commémorer le centenaire de la Révolution française à l’aube de la IIIème République. Le sculpteur Injalbert, étant né à Béziers, on entend bien souvent parler de ce modèle sous le nom de « Marianne de Béziers ». Les nombreuses copies de la Marianne d’Injalbert furent à l’époque distribuées par wagon, le long des voies de chemin de fer reliant les préfectures à Paris. Le préfet des Pyrénées-Orientales en distribua généreusement à bon nombre de communes du département. Ce qui explique que ce type de buste soit si largement répandu. La Marianne d’Injalbert est une patriote au bonnet phrygien, orné d’une cocarde. Un collier, assez épais, est gravé d’écailles, rappelant la cuirasse qui rendait invincible la déesse guerrière Athéna. Au centre, une gueule de lion rugissant renvoie au lion de Némée, vaincu par Hercule. Le visage de Marianne est énergique, le front bombé et les pommettes hautes. Sa bouche, entrouverte, semble prête à entonner le premier refrain de la Marseillaise… Plus tard, Jean Malé un autre artiste, villeneuvois celui-là, la rafraîchit d’un pinceau républicain aux couleurs de notre drapeau. Il la badigeonna d’une robe d’un bleu turquoise étonnant, barrée d’une éclatante écharpe municipale. Enfin, cet imposant symbole fut dernièrement restauré par Henri Dufay, sculpteur céramiste à Villeneuve.  C’est ainsi que depuis plus d’un siècle Marianne préside au défilé de notre fête républicaine. Détail amusant, elle ne commémore pratiquement plus l’anniversaire de la Fédération de 1790 mais plutôt la volonté laïque d’anciens villageois d’opposer aux processions chrétiennes de la Fête Dieu et autres Rogations un défilé républicain honorant sa « sainte » révolutionnaire. En d’autres temps cette Marianne défiait les saints du cru et surtout le ministre des cultes qui, comme chacun croyait le savoir, était forcément un adversaire issu de l’obscurantisme des siècles passés.  Le journaliste Pierre Bonte, le professeur Maurice Agulhon ont manifesté pour ce cortège  laïque un intérêt certain. Pierre Bonte a souligné la rareté de l’événement. Dans les Pyrénées-Orientales, les localités de la Bastide et de Boule d’Amont font elles aussi processionner Marianne, reine d’un jour symbolique, dans les rues ensoleillées du 14 juillet…

 

 

Photo dernières 037.jpg

 

 

 

 

 


 

 

11/07/2011

Inauguration: tout le monde sur le pont

 

IMG_0015.jpg

 

Lundi 11 juillet dès 9 h du matin, les Autorités régionales, départementales et municipales se sont retrouvées sur le pont pour l'inauguration de l'ouvrage commencé en 2005 qui enjambe le Réart sur le chemin départemental 39 à hauteur du Cap de Fouste. Après que Hermeline Malherbe Présidente du conseil Général des PO et Christian Bourquin Président de Région Languedoc Roussillon eurent coupé le ruban , Madame Jacqueline Irles, Députée Maire  s' exprima pour regretter qu'il ait fallu tant de temps pour arriver à sa mise en service.  Marcel Mateu Conseiller Régional et Conseiller Général du Canton d'Elne, Christian Bourquin et Hermeline Malherbe s'exprimèrent ensuite à leur tour pour se féliciter que l'ouvrage soit opérationnel et puisse rendre les services de circulation et de sécurité attendus. Pont inauguration 040.jpgLe pont sur le Réart ouvert à la circulation depuis le 19 mai est donc désormais officiellement praticable et opérationnel. Il permettra désormais de franchir en toute sécurité le Réart et de désenclaver le secteur lors de ses crues. A noter que la Communauté d'Agglomération Perpignan-Méditerranée a participé à hauteur de 30 % au financement des travaux de l'ouvrage. Christian Bourquin, Président de la Région, a indiqué à l'occasion de cette inauguration que la Région était disposée à aider à la réalisation du pont situé sur le passage à gué, entre Villeneuve de la Raho et le Mas Palegry.

 

Pont inauguration 066.jpg

 

17:28 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (1) |