25/11/2016

Compétition nationale pour l'Aviron Perpignan

DSCN4805.JPG

Dimanche 20 Novembre, ce sont plus de 50 rameurs et accompagnateurs du club d'Aviron  de Perpignan qui ont fait le déplacement à Agde pour la Journée Nationale du 8, bateau roi de l'aviron et pour la 1ère étape du Championnats National Jeunes (- 15ans). Avec 8 embarcations engagés (mixte inclus), le club a été représenté dans toutes les catégories et a su se démarquer chez les jeunes : l'équipage composé d'Eugénie Ricard,  Miléna Lisati, Diane Goubet et Léa Dodolet remporte la médaille d'or (championnat national jeune). Après une seconde place sur 2000m, les juniors filles (Maelie Tibau, Laura Belasco, Jeanne Olivet, Marie Thiollet, Lise Portatiu, Mélaine Escrig, Emma Ingargiolla, et Nejma Becchiri, bar : Cynthia Louradour) ont su faire la différence sur le sprint (300m) de l'après-midi en remportant leur course avec 7 dixièmes d'avance sur  l'ensemble des bateaux féminins. Soulignons également la performance de Nathael Marquet, en mixte avec les seniors de de l'Aviron Sétois de de l'Aviron Club du Bassin de Thau qui remporte le sprint après une course extrêmement disputée. Prochain rendez-vous pour le club, le test d'aviron indoor (rameur en salle) qui aura lieu à la salle polyvalente de Villeneuve de la Raho le samedi 3 Décembre.

DSCN4847.JPG

09:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |

24/11/2016

Show Hallyday

Yazic photo veronique Mas.jpg

YAZIK

Vendredi 18 novembre en soirée, le Cercle des amis de l’Aviron Perpignan a allumé le feu à la salle polyvalente en produisant le show Hallyday. Plus de 500 personnes sont venues applaudir le groupe Hold Up produit par Nina Show. En scène, neuf artistes ont fait revivre les tubes du grand Johnny. La première partie était assurée par Yazik, musicien villeneuvois qui a bien contribué au succès de la soirée.

show photo jean joel remy.jpg

09:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les toques blanches

IMG_4888.JPG

Le Syndicat Intercommunal Scolaire et de Transport Perpignan Méditerranée a organisé pour la deuxième année son « menu des toques blanches » dans ses 70 restaurants scolaires. Élaboré par trois chefs des Toques blanches du Roussillon, Blaise Bretonnet (la 7ème Vague à Perpignan), Stéphane Balluet (Le Devil à Perpignan) et Sébastien Colombier (La Table d’Aimé à Rivesaltes), ce menu comportait un « velouté de butternut des PO avec sa tartine aux saveurs de garrigue, un mijoté de bœuf des Pyrénées catalanes et sa purée de rave et de pommes de terre et un clafoutis de pommes du Conflent au parfum du Roussillon ». A Villeneuve, l’une des 23 communes où il a été servi en présence du Maire Jacqueline Irlès, il a non seulement régalé les enfants mais satisfait au plus juste le cahier des charges qui stipule que les menus soient non seulement conformes à la réglementation, mais soient aussi parfaitement équilibrés en mettant l’accent sur le goût et les saveurs et utilisent des produits de saison et de provenance locale.

IMG_4907.JPG

09:00 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |

23/11/2016

L'histoire du Fort de Vaux: conférence de Renaud Martinez

Vendredi 18 novembre, les Anciens Combattants et le Souvenir Français ont invité Renaud Martinez  à donner une conférence intitulée «  l’histoire du Fort de Vaux » devant une assistance intéressée.  Ma conférence, a-t-il commencé,  pourrait se résumer par « l’histoire d’un épisode glorieux au paroxysme du courage». Avec une sincère et profonde émotion, Renaud Martinez a captivé son auditoire en lui faisant revivre l’un des plus  grands moments de 1916. « Verdun : Mère des batailles » dont la prise du fort de Vaux fut l’un des sommets du courage et de l’abnégation des soldats français. Construit au début des années 1880 Renaud martinez portrait.jpgen maçonnerie ordinaire, le fort mesurait 180m x 90m et était ceint d’un fossé de protection équipé d’un pont levis à l’entrée principale. Sa caserne pouvait abriter 150 hommes. Elle fut renforcée en 1886 par une carapace de béton de 2,25m d’épaisseur. Deux casemates armées chacune de 2 canons de 75mm seront construites sur ses angles et deux citernes souterraines approvisionnaient le fort en eau potable.  Début 1916, le secteur de Verdun est calme et tranquille. C’est le 21 février qu’un torrent de feu s’abat sur Verdun. Une pluie continuelle de millions d’obus dont les explosions s’entendront depuis les Vosges ravagent le fort. Après la chute de Douaumont, Vaux reste la défense principale de Verdun. 8000 obus par jour le pilonneront jusqu’à combler ses fossés de défense. Le 53ème RI composés de poilus catalans qui le défend est décimé au tiers de ses hommes. Sous des bombardements toujours plus intenses, les bataillons français sont laminés, les citernes d’eau détruites et le fort est gazé. Pour se protéger des gaz on ferme les issues mais très vite l’air va manquer et il n’y a plus de lumière. La situation est telle que les allemands conjurent les français de se rendre. C’est alors que le commandant Raynal, bien que blessé, résiste seul avec 600 hommes aux assauts des troupes d'élites allemandes commandées par le Kronprinz, fils de l'empereur Guillaume II d’Allemagne. Assoiffées, dénutries, les troupes françaises combattront jusqu'à leur ultime limite, entravant ainsi l'offensive allemande. Leur résistance, qualifiée d'héroïque par l'état-major français, est considérée comme l'un des points de bascule de la bataille de Verdun, finalement remportée fin 1916 par l'armée française. « Le fort de Vaux deviendra alors l'un des symboles des combats des poilus de la Première Guerre mondiale animés par le sens du devoir jusqu'à l'ultime sacrifice. » 

renaud Martinez novembre 2016666666666666 002.JPG

15/11/2016

Célébration du 11 Novembre

A l’occasion de la cérémonie de la commémoration  de l'Armistice organisée par les associations des Anciens Combattants et du Souvenir Français en partenariat avec la municipalité, Stéphane Derlincourt, Jean Claude Coignet, Yann Denise et Frédéric Arrias ont été décorés de la Croix du Combattant. De plus, Jean Claude Coignet a reçu la Médaille de la Reconnaissance de la Nation, tandis que Boris Mauger et Bernard Plans11 novembre 003.JPG recevaient le diplôme d’honneur départemental. Enfin, un Diplôme du Souvenir et de la Reconnaissance allaient à Paul Chafès et Jacqueline Chibaut pour services rendus. Cette année la cérémonie a été embellie par le « Chant du Bleuet » interprété par les enfants de l’école dirigés par leur enseignante madame Céline Bibi.

11 novembre 023.JPG

11 novembre 021.JPG

11 novembre 004.JPG

 

13/11/2016

Expo photos

expo photos novembre 006.JPG

Samedi 5 novembre, sous le patronage de son Président Jean Saleilles et en présence du Maire Jacqueline Irlès, le cinquième salon photographique catalan a procédé au vernissage de son exposition à la salle des Mariages. Pas moins d'une cinquantaine de photos représentant le must du salon sont présentées jusqu’au 24 novembre aux heures d’ouverture de la mairie : du lundi au jeudi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30 ; le vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 16h30. Issus des quelques 7500 photos, venues d'une cinquantaine de pays, ce sont 550 auteurs amateurs ou professionnels qui font de ce salon, le numéro un des salons français en terme de photos reçues ou de pays participants.   Les visiteurs qui viendront découvriront de la couleur, du monochrome,, de la nature, de la féminité de la créativité, du patrimoine mondial de l'humanité et des événements culturels du pays catalan.

expo photos novembre 001.JPG

expo photos novembre 004.JPG

 

15:12 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |