11/11/2013

vol de plaques d'égout

                          Toute la France en parle: à Villeneuve, une trentaine de plaques d'égout ont disparu et la population va devoir faire attention où mettre ses pieds dans les prochains jours. Ce phénomène n'est pas récent ni circonscrit aux PO. Les villes d'Agen, Dunkerque, Toulouse, Pecquencourt (Nord), Valence (Drôme) et plus près de nous: Sainte Marie la mer, Le Boulou, Saint Estève et d'autres, déplorent ces vols qui occasionnent un réel déficit financier pour les budgets des petites communes puisqu'il faut compter entre 300 et 400€ pour remplacer ces plaques. C'est que ces larcins considérés comme des vols sur la voie publique ne sont pas indemnisés par les assurances et restent à la charge des mairies qui risquent également d'être tenues pour responsables en cas d'accident. Ces plaques ou grilles en fonte d'environ 25kg peuvent finir dans la cave d'un collectionneur qui les aura payées jusqu'à 300€  ou être refondues pour la vente à environ 200€. Les voleurs ont une nette préférence pour les plaques rondes qui roulent facilement et ne peuvent retomber dans le trou de l'égout. Les collectionneurs, eux recherchent les plaques décorées d'inscriptions techniques, de lieux de fabrication (Pont à Mousson, Saint Gobain, Flers…) ou arborant même des armoiries.  Heureusement les services techniques de la municipalité ont réagi rapidement et tous les orifices ont été bouchés par des couvercles en bois surmontés de cônes de sécurité en attendant le remplacement. Une camionnette Express blanche a bien été vue se faufilant en pleine nuit dans les rues du village à une heure indue et son immatriculation espagnole fait penser qu'on ne reverra pas lesdites plaques de sitôt. Une dépense importante imprévue pour les finances de la commune et un risque certain pour les usagers.

 

plaques d'égout volées 001.JPG

 

09:00 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.