16/07/2014

14 Juillet équestre

 

14 juillet 2014 006.JPG

 

Lundi 14 juillet à 11h30, le buste de Marianne est sorti sur les robustes épaules des conseillers municipaux pour son pèlerinage annuel de la Mairie au Monument aux morts. Une variante cependant cette année,  puisqu'il était accompagné par la cavalerie du Mas Palegry venue lui faire cortège. Réunie par le Conseiller municipal David Basman, une dizaine  de chevaux montés par les cavaliers du Mas ont caracolé dans les rues à la grande joie des enfants. Puis, après la sonnerie du garde-à-vous, le dépôt de gerbe, la minute de silence et la lecture du message ministériel au Monument aux morts, le cortège se retrouva, sans les chevaux, à la salle des fêtes pour la remise de la Croix du Combattant à Pierre Chauvet et la médaille de la Reconnaissance de la nation à Wladimir Bilyc, ainsi que le diplôme du Souvenir et de la Reconnaissance des ACPG à Jacqueline Irlèe et Joël Ecalle pour nombreux services rendus et indéfectible soutien. Un vin d'honneur offert par la municipalité clôtura la réunion.

 

14 juillet 2014 023.JPG

14 juillet 2014 041.JPG

 

09:03 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (2)

12/07/2014

Fête de fin d’année au tennis-club

 

 

tennisremise des prix dames.JPG

 

 

Remise des prix aux dames

Le 21 juin a eu lieu la fête de fin d’année du tennis-club. Le tournoi interne a donné lieu à de sympathiques affrontements: En catégorie jeunes : vainqueur: Paul Bagnouls, finaliste: Julien Prades, demi-finalistes: Philippine Montels et Thomas Montalat. En catégorie ados: vainqueur:Pierre Chapoulie, finaliste: Agathe Benoist, demi-finalistes :Téo Lasserre et Léo Picamal.

En catégorie dames:vainqueur: Daphné Ramon-Baldie; finaliste: Laurine Boudevin; demi-finalistes : Véronique Turo et Christiane Griot.

En catégorie messieurs: vainqueur: Jérémy Boudevin; finaliste: Aurélien Marie; demi-finalistes:  Julien Nicolas et Régis Nollevalle. 

La remise des prix a eu lieu en présence de Jacqueline Irlès et les adjoints au sport et à la communication.

Mme Le Maire a souligné l’intérêt porté par la municipalité au tennis-club : le parking et les abords des courts ont été refaits et il reste maintenant à finaliser le projet de deux courts couverts.

Tous les jeunes ont été récompensés pour leur performance et les progrès accomplis tout au long de l’année. Toutes les équipes ont pu réaliser d’excellents résultats grâce à l’implication et la qualité des cours dispensés par Christophe Gruau.

Un apéritif convivial a clôturé cette agréable et sportive journée. Nous vous rappelons que les inscriptions pour l’année prochaine auront lieu dès le 7 septembre au tennis-club ou au forum des associations.

 

tennisremise des prix jeunes.JPG

Remise des prix aux jeunes

 

 

09:02 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

11/07/2014

travaux de signalisation au sol

 

 

travaux peinture au sol 001.JPG

 

Mercredi 9 juillet, profitant d'une accalmie entre deux périodes pluvieuses, les services techniques ont entrepris de repeindre, comme tous les étés, la signalisation au sol. Tous les quartiers sont concernés et les passages pour piétons vont rutiler pour une année durant.

 

travaux peinture au sol 005.JPG

 

 

09:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

04/07/2014

Concert du duo Elophe

ELOPHE (1).jpg

 

Le talentueux duo ELOPHE s’est produit le dimanche 29 juin à la chapelle saint julien.  Au violoncelle  Daniel Brun spécialiste de la musique de chambre et concertiste. Soliste, accompagnateur, chambriste et musicien d'orchestre. Il est le président de l'Association Théodore DUBOIS et Directeur artistique de l'Association des Amis de l'Orgue de Béziers. Au pianoforte , Christopher Hainsworth  également organiste claveciniste et pianiste. En 1984 il fonda un département de musique ancienne au Conservatoire de Béziers dont il est l'organiste titulaire de la cathédrale. Le public venu nombreux a pu apprécié entre autre leur délicate interprétation de Franz Schubert sur l’allégorie à la nature et la contemplation du temps éphémère .

09:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

29/06/2014

conférence pour les plus jeunes...et les autres

conf. Guerrero 004.JPG

Jeudi 26 juin, les classes de CM1 et CM2 du groupe scolaire sont venues à la salle des fêtes avec leurs enseignants pour assister à la conférence du Colonel Gerrero, Délégué général du Souvenir Français en 66, sur les changements intervenus dans la société française au niveau de l’armement, de la médecine et du rôle des femmes pendant la guerre de 14-18. Vivement intéressés par l'exposition des 52 tableaux prêtés par l'ONAC retraçant le quotidien du soldat de l'époque, les élèves n'ont pas manqués de poser des questions pour le moins pertinentes: "combien pesait le fusil des poilus ? Qu'est-ce qu'ils mangeaient? À quoi servait les bandes moletières? Par ses réponses appropriées, le colonel Guerrero a satisfait la curiosité des élèves et en a même étonné plus d'un. Notamment sur l'évolution des soins et de la médecine  (apparition de l'aseptie, des gants chirurgicaux, de la greffe de peau et de la transfusion sanguine directe de bras à bras). L'apparition de nouvelles armes captiva particulièrement  l'attention: L'avènement des gaz toxiques, des chars d'assaut et de l'aviation. Les Britanniques furent les premiers en 1916 a aligner des chars lourds et peu efficaces. Il fallut attendre 1918 pour voir apparaître le  FT17, premier char français fabriqué par les usines Renault. Dans l'aviation, les avions avaient pour usage premier la reconnaissance visuelle. Peu à peu ils servirent au bombardement et à la chasse. Le mitrailleur se servait d'un fusil et tirait en rase-mottes sans faire beaucoup de dégâts. C'est Roland Garros qui imagina un dispositif permettant à une mitrailleuse de tirer à travers l'hélice. Quelle surprise pour les jeunes: Roland Garros n'était pas un champion de tennis mais un as de l'aviation!  Le colonel Guerrero tint aussi à parler du rôle des femmes. "En 1914 la France était un pays à moitié rural. Une fois les hommes sur le front, c'est à elles qu'il incombe de prendre en charge la vie de la ferme, les enfants, les personnes âgées. Elles deviennent aussi infirmières bénévoles, travaillent dans les usines, conduisent les tramways, les taxis, deviennent facteurs, sans pour autant devenir citoyennes puisqu"elles n'ont toujours pas le droit de vote". Ainsi par sa conférence, Antoine Gerrero a fait comprendre aux plus jeunes que ce douloureux passé a préparé leur présent et leur avenir: "c'est un héritage gratuit qu'il faut transmettre" a-t-il conclu.                               

conf. Guerrero 001.JPG

09:00 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

27/06/2014

LE CHOC, conférence sur la grande guerre

conférence A.Martinez 002.JPG

Dans le cadre de la célébration  du centième anniversaire de l’armistice de 1918, mardi 24 juin à 18h30, l'historien militaire Renaud Martinez, invité par l'Association des Anciens Combattants et le Souvenir Français a donné une conférence à la salle des fêtes consacrée à l'année1914, première année de la grande guerre. Chevalier de l'Ordre National du Mérite, R.Martinez est spécialiste de la guerre de 14-18 dans les PO et notamment des régiments catalans. Pour lui, les 2 raisons majeures de la déclaration de guerre du 3 août 14 sont  la volonté française de reprendre l'Alsace-Lorraine et le sentiment de supériorité militaire développé par les allemands. "Tout de suite ce fut le carnage avec des milliers de morts  mais un stoïcisme des troupes remarquable. Dès le 1er octobre, 27 généraux étaient morts sabre au clair et 80% des colonels avaient rendus l'âme." Le général Rondony de la coloniale, tomba lui-même fusil au poing. Ces pages glorieuses et sanglantes, Renaud Martinez les a racontées dans son livre écrit en 2001: "En avant, quand même !" qui retrace l'épopée du 53ème RI et qui lui valut le 1er prix au salon du livre d'histoire.

conférence A.Martinez 007.JPG

09:00 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

26/06/2014

feu de la saint Jean

 

feu de la st jean 2014 011.JPG

Lundi 23 juin, alors que la soirée s'annonçait pluvieuse, les festivités de la saint Jean avaient de l'humidité dans l'aile. L'amicale des employés municipaux, aidée de bonnes volontés, s'est employée à replier l'installation du repas de plein air vers la salle polyvalente où une bonne centaine de convives se sont régalés de grillades catalanes, et de fougasses au son du "Trio Borsalino" qui a animé la soirée avec brio. Le ciel devenant compréhensif, un timide soleil saluait la fin du jour et tout le monde se transporta sur la plage du lac pour accueillir la flamme venue du Castillet portée par les plus jeunes. Après le traditionnel embrasement du bûcher pendant lequel les anciens échangeaient leurs souvenirs et les plus jeunes trépignaient en attendant de pouvoir sauter au-dessus des braises, on partagea le muscat et les tourteaux. Puis, la nuit venant tout à fait, le bal pouvait commencer qui allait durer jusqu'aux environs de la mi-nuit.

feu de la st jean 2014 015.JPG

 

09:00 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)