09/08/2017

fête au centre aéré

centre aéré 2017 013.JPG

Vendredi 4 août, le Centre Aéré a fêté la fin des vacances par un spectacle dynamique de danses et de sketches qui a ravi les parents venus nombreux applaudir leurs enfants.   Le thème choisi était "la Féria". Des maternelles au CM, plus de 100 enfants et leurs animateurs s'en sont donnés à cœur joie de trémoussements, de glissades et de ollas sur des airs célèbres. Ceux de l'ouverture des fêtes de Bayonne, de Pampelune ou de Mont de Marsan. Patrick Sébastien était aussi de la fête avec ses sardines, Los del rio avec la macarena et les chansons des al'Chemist ont fait tourner les foulards. Le responsable Lionel Perez était content du succès de son centre: "Il y a 20% d'enfants en plus qui ont pu profiter de nos animations: Journée à Collioure, à la vallée des tortues et à la ferme aux ânes  pour les plus petits et pour les grands, petit train jaune, four solaire, équitation et tir à l'arc, entre autres." Des vacances au poil avec dans le sac une casquette, une gourde, de la crème solaire et une tenue adaptée.

centre aéré 2017 011.JPG

centre aéré 2017 023.JPG

08:00 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/08/2017

Hommage au vétéran

14 juillet 2017 081.JPG

A l'occasion des cérémonies du 14 juillet, Jean Garcia, ancien combattant d'Afrique du nord et ancien gendarme a reçu des mains du Lieutenant  colonel Jean Yves Bondy les insignes de chevalier de la Légion d'honneur. Jean Garcia est né à AÎn Temouchent en Algérie le 22 octobre 1931. Il a fait son service militaire au 2ème régiment de zouaves dont il sera libéré avec le grade de sergent. Sportif complet, il sera en 1954 vainqueur de la coupe d'Afrique du nord de football. Deux ans plus tard il s'engagera au sein de la 11ème demi-brigade parachutiste de choc. Cette unité prestigieuse, bien connue sous le nom de 11ème Choc mènera un grand nombre d'opérations pendant la guerre d'Algérie et Jean Garcia y servira brillamment: il sera breveté parachutiste en septembre 1956. A la fin de cette année, son unité sera déployée dans la région montagneuse de Milana où Jean participera aux nombreux combats contre les terroristes puis aux opérations sur la frontière tunisienne. En 1958, détaché dans le sud algérien sur le secteur de Laghouat, il laissera le souvenir d'un sergent dynamique et courageux toujours volontaire pour les missions dangereuses. Cité à l'ordre de la brigade, il reçoit le 5 juillet la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze, puis il quittera à regret à la fin de l'année le 11ème Choc où il s'est distingué de façon exemplaire. Il s'engagera dans la gendarmerie où il fera une seconde brillante carrière dans le renseignement. Il sera cité à l'ordre du régiment par le général commandant la zone sud algérois. Entre temps il aura épousé Isabelle en 1959. C'est en juin 1962 qu'il rentrera en métropole à Grisolles (Tarn et Garonne) et sera affecté comme adjoint de brigade. Il réussit brillamment l’examen d’officier de police judiciaire en 1965. Un an plus tard, il est décoré de la médaille militaire pour ses états de service exceptionnels. De 1969 à 72, il rejoindra la Guadeloupe où il sera affecté à la brigade de saint Claude. Il y assurera d’ailleurs l’intérim de commandant de brigade durant 1 an et demi. De retour en métropole en 1979 à la brigade de Sigoules en Aquitaine, il assurera la formation des jeunes gendarmes au concours d’officier de police judiciaire. Enfin, le 6 octobre 1984, Jean fait valoir ses droits à la retraite et s'installe en famille à Perpignan avec son épouse  et ses deux filles Marie-Laure et Pascale. Jean Garcia aura servi selon la devise de la gendarmerie " pour la Patrie, l’honneur et le droit".

Ses brillants états de service, lui ont valu  de multiples décorations parmi lesquelles :

La médaille militaire,

La croix de la valeur militaire avec 2 citations,

La médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l’ordre  agrafe « Algérie »,

La médaille des blessés ;

La croix du Combattant,

La médaille de reconnaissance de la Nation.

14 juillet 2017 079.JPG

07/07/2017

Un professeur de Savate de plus

 Samedi 24 Juin Virginie Lombardo du Club de Villeneuve s’est vue décerner un certificat de qualification Professionnelle de Savate  Défense.L’examen se déroulait à Lyon et était organisé par la Région Rhône Alpes.Son diplôme en poche, elle est la première féminine de la ligue enseignante diplômée de cette discipline. Elle a soif de connaissance et conjointement enchaine stages et formations sans faiblir.La saison dernière c’est le titre d’enseignante de Boxe Française Savate qu’elle a décroché.L’été dernier elle a obtenu le grade de Gant Jaune à l’issue d’un stage de perfectionnement de 4 jours à St Christol les Ales et cet été, elle repartira du 03 au 5 Juillet à Lyon pour une formation complémentaire de préparation mentale des compétiteurs. Nul doute qu’elle saura apporter un complément enrichissant au Club de Boxe Française du village qui a terminé sa trentième saison en 2017, avec en prime pour cette année la réussite de la toute jeune Marilou Mollet qui est montée sur le podium des championnats de France Minime en finissant deuxième.La saison s'est  clôturée traditionnellement autour d’un repas organisé par  l’amicale des Anciens Combattants de la commune où bon nombre d'adhérents, parents et amis se sont retrouvés. Le club aura formé bon nombres d’entraîneurs et de dirigeants mais aussi des Champions et des compétiteurs nationaux et internationaux. Nombreux Clubs ont depuis été créés dans tout notre Département par d'anciens adhérents dans de multiples styles de Boxe pieds poings. Les cours reprendront à la Salle Montade début Septembre. Chaque semaine 5 cours selon les âges et niveaux sont délivrés par ses enseignants hautement qualifiés et Diplômés d’état et Fédéraux.                                                     Renseignements: Alain Dubuisson 06 61 15 82 96

VirginieLOMBARDO.jpg

08:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |

01/07/2017

Super Mamie du Roussillon

received_1430767630339585.jpeg

Le Comité officiel du concours Super Mamie de France avait choisi Joséphine Ségovia, jeune mamie villeneuvoise que nous avons présentée récemment dans ces colonnes (3/6) pour participer à la finale 2017 qui a eu lieu à Nice le 11 juin dernier. Après une première sélection aux Capellans de saint Cyprien, Joséphine est partie le 8 juin pour la Côte d'Azur, accompagnée de son époux, de sa fille Céline et de Julie sa petite fille de 3 ans. Accueillie dans une superbe résidence grassoise, le Domaine de la Tour Carrée*** de Peymeinade, elle a passée, dit-elle, "quatre jours de bonheur et de bonne humeur" avec les onze autres mamies sélectionnées. "Nous avons été coiffées, maquillées, parfumées par des professionnels qui nous ont choyées durant tout le séjour". La Fondatrice, Fabienne Ollier avait veillé à ce que tout soit parfait pour le confort de ses candidates qui, pour elle, "sont des femmes au parcours de vie exemplaire et dynamique, impliquées autant dans leurs familles que dans des associations et qui ont toutes, pour point commun: le don de soi."FB_IMG_1497469951408 - Copie.jpg Le 9 juin, après une première répétition du spectacle qu'elles devaient produire sur la scène de l'opéra, les mamies ont été présentées au jury composé de Mado la niçoise, Fabienne Thibault, Charlotte Julian, Fabrice di Falco et à la presse. Enfin le dimanche de l'élection arrivait et chacune devait offrir au public une production artistique personnelle et familiale. Joséphine et ses enfants dansèrent une gracieuse Sévillane qui dit-on "est la danse qui fait oublier tous les chagrins". Avec sa grande fille Céline et sa petite Julie, elles séduisirent  jury et  public par leurs passadas et leurs pasos harmonieux. Mais c'est la plus jeune, Julie, qui rafla la mise du succès tant le public apprécia ses figures et son allant. En fin de journée les résultats tombèrent et Joséphine obtint le prix de super mamie France Dimanche qui lui valut de nombreux cadeaux: bijoux, abonnements, parfums et comme toutes les autres candidates, un séjour d'une semaine à l'hôtel Sidi Mansour**** de Djerba. C'est Mado la niçoise qui conclut cette manifestation sympathique: "C'était avant tout le festival de l'amour, de la famille, de la solidarité et de la transmission." 

 

18/06/2017

Les pieds noirs se souviennent

journée pieds noirs 052.JPG

Samedi 10 juin, Jacqueline Irles a accueilli à la salle des fêtes l'Amicale Cerbérienne des Anciens d'Afrique du Nord  qui célébrait le 55 ème anniversaire de l'exode des pieds noirs d'Algérie. A cette occasion, leur Président Marcel Valls et son épouse Marie Claude ont invité le groupe Copacabana d'André et Nicole Castaldo pour animer la journée. Dès 15h  la troupe des 15 artistes pieds noirs et catalans a déroulé le spectacle musical "cette année-là"  en interprétant des tubes des années 60 illustrés de chorégraphies pétulantes qui ont ravi le public  . A 18h30, un apéro "comme là-bas" a proposé kémia et anisette qui ont fini d'installer la nostalgie au cœur de chacun. C'était le moment opportun pour échanger les souvenirs du bled, de Mostaganem à Bab el oued et Constantine. Le public enchanté par cette journée jura qu'on l'y reprendrait l'année prochaine. 

journée pieds noirs 023.JPG

09:00 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |

17/06/2017

Aprenem català a l'escola

Grace à l'Association Parlem Catala dont le but est de défendre, diffuser, développer, promouvoir et faire vivre la langue et les traditions catalanes, les élèves de CP et CE1 du Groupe Scolaire de Villeneuve apprennent le catalan comme une activité ludique et passionnante. Une heure par semaine l’intervenante Patricia Escamilla enseigne la langue catalane à 40 enfants de CP et 45 de CE1. L’apprentissage des couleurs se fait en CP grâce aux albums « Peix, peixet » et « De quin color és un petó? ». Ils découvrent des animaux en catalan avec « La rateta presumida ». Les élèves de CP savent dire la météo et la date en catalan, et suivent le fil des saisons en dédiant une chanson à chacune : le printemps est arrivé ! La primavera ja és aquí!

 Les CE1 chantent « Bon dia! » avant de commencer une séance et ils ont pratiqué l’athlétisme en catalan : passa la pilota, salta, gira, avança...« La roba » on ne la traduit pas par « la robe », ce n’est pas si facile… Les objets de la classe sont nommés comme il faut : bolígraf  pour stylo, pissarra pour tableau… et lorsqu’ils ont reçu le calendrier offert par l’APLEC, ils demandent la date d’anniversaire de leurs camarades de classe, en catalan bien sûr ! C’est parti ! Som-hi!

Organisés dans le cadre de la réglementation ministérielle sur l’enseignement des langues régionales et d’une convention avec l’Éducation Nationale, les cours de catalan de l’APLEC sont possibles grâce au financement de la commune, du Conseil Départemental et de la Région.

parlem catala.jpg

07:00 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/06/2017

Les NAP de Villeneuve en sécurité !

securité bus (2).JPG

Dans le cadre des nouvelles activités périscolaires, le service jeunesse de Villeneuve de la Raho a organisé une activité liée à la sécurité dans les bus de transport.

Epaulés de deux formateurs d’une association départementale de sécurité routière, les animateurs encadrants ont simulé un transport en bus de près de 50 enfants. Une simulation de panne a permis d’évaluer le temps d’évacuation des enfants. Plusieurs évacuations ont été réalisées afin d’améliorer le temps de sortie du groupe.

Les deux formateurs ont par la suite expliqué aux jeunes présents les différents dangers des transports en bus et les pièges qu’il fallait éviter en cas de réels problèmes.

Dans le même cadre, le service jeunesse avait déjà réalisé des simulations d’évacuation et de confinement à la cantine, toujours dans la même optique de former au mieux les enfants aux risques de la vie quotidienne.

16:29 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |